Denis CHEYNET

A propos de l'auteur

Denis CHEYNET Ingénieur informaticien et militant depuis 20 ans contre la société de surconsommation, Denis CHEYNET a publié de nombreux articles dans le journal Casseurs de Pub, puis La Décroissance ainsi que dans des ouvrages collectifs.

Il est l'auteur de plusieurs nouvelles dont Travaillez sur un bateau dans le Pacifique.

Son premier roman intitulé Tu crèveras comme les autres qui dénonce l'impasse dans laquelle la société moderne s'engouffre de manière accélérée, est paru en octobre 2018 aux Éditions Rue Fromentin.

Depuis novembre 2017, il envoie chaque semaine un chapitre du livre Les aventures de Gaston, l’enfant aux 100000000000000000000000000000000 pouvoirs à son fils de 8 ans qui habite loin de chez lui, en Belgique.

Les aventures de Gaston, l’enfant aux 100000000000000000000000000000000 pouvoirs

Tu crèveras comme les autresComment garder le contact avec son fils de 7 ans, lorsqu’il vous a été arraché et qu’il a été emmené à l'étranger contre votre gré ? Les moyens de communication modernes ne remplaceront jamais de vrais moments passés ensemble et la distance rend forcément les choses extrêmement compliquées.

C’est pourquoi j’ai décidé de lui écrire un chapitre par semaine, une histoire que d’autres pourront lire, mais qui aura été écrite en exclusivité pour lui et dont il gardera toujours la primeur.

Aucune fin n’est programmée et mon fils a déjà exprimé le souhait de continuer le récit pour ses propres enfants !

Acheter sur Amazon :

Travaillez sur un bateau dans le Pacifique

Tu crèveras comme les autresUn jour, en rentrant du bureau, j’ai remarqué dans le métro une publicité pour un boulot de rêve. Il s’agissait de monter à bord d’un bateau en plein milieu du Pacifique pendant six mois pour développer le nouveau système d’exploitation de la World Soft Company. À ma grande surprise, j’ai été embauché sans problème et suis parti sur ce bateau moins de 3 mois plus tard.

Je vous écris ce message pour vous mettre en garde. Si une telle offre vous est proposée, c’est une arnaque. Ne répondez surtout pas à l’annonce et lisez plutôt l’histoire qui m’est arrivée.

Acheter sur Amazon :

 

 

 

     

Tu crèveras comme les autres

Tu crèveras comme les autresTu hésiteras à ouvrir ces pages de peur d’y trouver le reflet de ta propre image. Car cette histoire est un peu la tienne, la mienne et celle de tous les enfants gâtés de la Terre.

« À quoi bon ? » te demanderas-tu puisque l’issue est déjà connue ? Parce que refuser d’entrevoir le pire est la meilleure manière de le rendre possible.

Préface de Patrice Jean, auteur de L’Homme surnuméraire, postface de Claude Secondi, couverture de Vincent Cheynet.

Paru le 11 octobre 2018 aux Éditions Rue Fromentin.

Prix : 18 € - ISBN : 978-2-919547-58-6

"Denis Cheynet : « La dégradation de l’environnement s’accompagne de la dégradation de nos relations humaines »"

Entretien :

"Je pense que nous vivons dans une société en perte totale de sens. La dégradation de l’environnement s’accompagne de la dégradation de nos relations humaines."

"En écrivant un roman, je voulais m’adresser directement à Frédéric, le personnage du roman, qui ne lit pas beaucoup de livres et qui ne lira de toute façon jamais les essais dont vous parlez. Je voulais le bousculer et le faire réagir. Pour cela, il fallait que ce roman soit accessible et facile à lire, avec un rythme soutenu et une histoire qui s’enchaîne, de chapitre en chapitre et à toute allure

Malgré sa noirceur, j’espère que certains passages auront fait rire mes lecteurs. J’aime l’humour noir."

Kévin Boucaud-Victoire, Le Média Press du 21 janvier 2019

"Magistral premier roman, que nous offre Denis Cheynet avec Tu crèveras comme les autres, sous la casaque noire des éditions rue Fromentin et avec une éclairante préface de Patrice Jean, auteur de la maison*, qui parle à bon droit de « grand roman sur les impasses technologiques et philosophiques du monde moderne »."

"Le coup de génie réside dans l’usage quasi hypnotique de la deuxième personne du singulier, comme dans les Dix Commandements, qui donne au roman son air incantatoire et prophétique, mais aussi de l’indicatif - mode de la réalité - futur simple. Le romancier vaticine et décrit ce qui arrivera : la terrifiante descente aux Enfers d’un cadre moyen de la région parisienne, et en fait de touteune civilisation, happés par l’effondrement subit du monde techno-marchand."

Christopher Gérard, ARCHAÏON du 15 janvier 2019

RECOMMANDATION : EXCELLENT

"Tu crèveras comme les autres" de Denis Cheynet : un roman coup de poing, un roman Gilet Noir."

"Si vous êtes de ceux qui pensent que le pire n'est jamais certain, la lecture du roman de Denis Cheynet va vous bousculer sérieusement. On n'en sort pas indemne. "

"Rares sont les livres qui secouent autant que ce « Tu crèveras comme les autres », c’est une claque littéraire d’une force extraordinaire. "

Paul Lelievre pour Culture-Tops, Atlantico du 5 janvier 2019

"Le livre d’une scoumoune annoncée"

Causeur du 21 décembre 2018

"Denis Cheynet tire son épingle du jeu grâce à des scènes saisissantes, pareilles à des visions fantastiques, dans la seconde moitié.

Grâce à elles, ce roman critique (du consumérisme, de nos modes de vie dispendieux, de notre dépendance à la technique et à la chimie...) dérive vers une sorte de road-book halluciné, aux résonances quasi gothiques. Le dénouement, avec son côté Black Mirror narquois, laisse entendre que, dans la course à la survie, il y aura quelques gagnants et beaucoup de perdants. Ça fait froid dans le dos, c'est fait exprès."

Bernard Quiriny, Le Nouveau Magazine Littéraire, décembre 2018

La note de L'Express : 16/20

"On n'est donc pas du tout dans un futur orwellien ou technologique à la Brazil, mais dans une apocalypse soft, une sorte de décroissance imposée par l'épuisement des ressources naturelles. Autant l'avouer, un scénario assez vraisemblable selon les "collapsologues", ces spécialistes de l'effondrement de la société industrielle qui ont le vent en poupe ces jours-ci. Pour autant, Tu crèveras comme les autres n'a pas du tout la lourdeur du "roman à thèse", même si son auteur milite en faveur de la décroissance depuis de longues années. Et, une fois le livre refermé, encore un peu sonné, voulant se désaltérer, on en serait presque surpris de se rendre compte que l'eau coule encore de notre robinet..."

Jérôme Dupuis, L'Express du 23 novembre 2018

"Dans un premier roman crépusculaire, Tu crèveras comme les autres, ce jeune écrivain réussit en effet un coup de maître en lâchant un homme dans un monde qui se décompose subitement et en l’observant avec cruauté se débattre avec une nouvelle réalité dont il ne maîtrise aucun code."

Olivier Maulin, Valeurs actuelles du 8 novembre 2018

"Avec Tu crèveras comme les autres, qui évoque la rencontre entre Les Chiens de paille et Mad Max, Denis Cheynet livre un roman glaçant, maîtrisé de bout en bout. Un roman d’anticipation qui est, évidemment, une radiographie implacable des temps présents."

Christian Authier, Figaro Magazine du 2 novembre 2018

"Un titre qui se suffit à lui-même....C'est foncièrement intelligent, drôle et dramatique. Un cri d'alarme, un livre nécessaire. Il faut le lire, il faut en parler, il faut le diffuser."

Librairie Tome 7, Paris, Coup de coeur de la semaine

"Tu crèveras comme les autres, premier roman de Denis Cheynet, est une plongée glaçante au cœur d’une société qui s’effondre.", "[...] glaçant, qui fait passer La Route de Cormac McCarthy pour un chant d’espérance."

Christian Authier, L'opinion indépendante du 12 octobre 2018